10 astuces incontournables pour les débutants en chinois

Astuces pour les débutants en chinois

10 astuces sur l’apprentissage du chinois pour les débutants, basée sur notre expérience et celle de nos étudiants. Quelques unes d’entre elles peuvent paraître assez radicales et difficile à mettre en pratique pour les personnes qui n’ont pas encore essayé. Bien sûr chacun choisi si il veut suivre ces conseils.

1. Apprendre les tons dès le début
Si vous avez pour objectif de parler couramment le mandarin, apprenez les tons dès le début et n’abandonnez pas. Une fois que vous êtes habitués à mal prononcer les tons changer cette habitude prend beaucoup plus de temps que si vous les aviez bien appris dès le départ. Cela pourra peut-être vous ralentir au début à l’oral, mais sur le long-terme ça en vaut la peine. Faire l’impasse sur les tons vous causera pas mal de soucis par la suite.

apprendre le chinois les tons

2. Bougez votre tête
Si vous avez du mal à prononcer les tons au début (comme tout le monde), bougez votre tête avec le ton pour chaque syllabe. Cela peut paraître stupide mais vous permet de prononcer le ton de façon plus exacte. Cela  marche plutôt bien avec le quatrième ton. Un mouvement sec du haut vers le bas en prononçant une syllabe permet de mieux le prononcer.

Astuce : si vous ne voulez pas bouger la tête, essayez alors avec un geste du doigt, ou en tenant un stylo dans la main un peu comme un chef d’orchestre. Plus discret, mais même effet.

3. Parlez lentement

Au début parlez lentement et clairement. Très lentement et clairement. N’essayez pas d’imiter les accents, mais parlez de la façon que vous enseigne votre professeur. N’écoutez pas les personnes qui peuvent dire que « les Chinois utilisent mal les tons et ne les utilisent pas eux-même ». Dites chaque mot avec la bonne prononciation. Faites attention à la dernière syllabe et n’essayez pas de cacher un ton en parlant vite. Vous devez parlez très lentement même si ça semble un peu bête au début, cela vous enseignera la bonne prononciation. Une fois que vous maîtrisez les tons vous pouvez commencer à accélérer votre débit de parole,  et peut-être dans certains cas vous saurez quand abandonner un ton ou non, mais cela arrive à un stade plus avancé.

4. Ne parlez pas anglais

Quand une personne chinoise parle anglais avec vous, peu importe si votre chinois est mauvais, répondez en mandarin. Cela vous ralentira, sera un peu agaçant, mais vous fera avancer dans votre apprentissage. Vous pensez peut-être gagner du temps en achetant un billet de train avec un agent parlant anglais en 5 minutes au lieu de le faire avec Pleco et beaucoup d’efforts de votre part en 20 minutes ? Non ce n’est pas vrai – vous avez perdu 20 précieuses minutes de pratique du chinois et ne ressentirez pas la fierté et le bonheur d’avoir accompli ça en chinois uniquement. Dans le cas où vous n’avez pas réussi à obtenir votre ticket, retournez en classe, demandez le vocabulaire à votre professeur, entraînez-vous et essayez une nouvelle fois le lendemain. Vous y arriverez et plus le combat est difficile plus vous en apprendrez en le faisant.

apprendre le chinois 5. Vraiment, j’insiste, ne parlez pas anglais

Éloignez-vous des Chinois qui veulent pratiquer leur anglais avec vous – ou alors parlez avec eux en chinois jusqu’à ce qu’ils abandonnent. Répondez en chinois, et votre chinois sera sûrement meilleur que leur niveau d’anglais. Ils vous diront sûrement qu’ils étudient l’anglais et veulent vraiment le pratiquer. Ils ont tout à fait raison mais vous n’êtes pas venus en Chine pour aider d’autres personnes à parler anglais, au contraire c’est pour améliorer votre niveau de chinois. Dites leur que

在中国说中文 (Zài zhōngguó shuō zhōngwén – en Chine parle chinois) un point c’est tout. C’est souvent une sorte de combat que vous devrez gagner. Si jamais vous rencontrez un Chinois étudiant votre langue dans votre pays alors rendez la pareille en leur parlant dans votre langue. Demandez leur de faire la même chose que vous une fois dans leur pays !

6. Comprenez les caractères

Ne mémorisez pas seulement les caractères, comprenez les. Pour ce faire, commencez par apprendre ce qu’on appelle les « clés ». Il y en a 214 et tous les caractères chinois sont des combinaisons de ces différentes clés. Une fois que vous les avez apprises, les caractères ne sont pas de simples dessins totalement aléatoires mais une combinaison de clés que vous connaissez déjà.

Astuce : Beaucoup de clés sont aussi des caractères chinois en elles-mêmes et vous ne devrez utiliser couramment certaines d’entre elles. Donc les apprendre sera beaucoup plus facile que ce que vous pouvez penser. Nous trouvons le livre de Zhang Peng the most common Chinese radicals très utile.

7. Faites marcher votre cerveau

Inventez des histoires pour vous souvenir des caractères – les humains se souviennent plus facilement des histoires que des dessins. Vous pouvez utiliser la clé pour inventer une histoire ou simplement inventer n’importe quoi du moment que ça ait du sens pour vous. Comment vous les apprenez dépend de vous uniquement. Souvent les histoires les plus stupides sont les meilleures parce qu’on s’en souvient plus facilement.

Exemple : pour un de nos étudiant « 丽 « (lì – beau/belle) représente “des yeux qui pleurent avec un chapeau”.  Utilisez n’importe quelle histoire du moment qu’elle fonctionne pour vous – c’est souvent meilleur d’utiliser ses propres histoires et moyens mnémotechniques plutôt que ceux des autres, parce qu’on associe différentes choses avec différentes histoires.

apprendre le chinois débutant

8. Recherchez les caractères

Quand vous rencontrez un caractère que vous ne connaissez pas, recherchez sa signification. Dès que vous en voyez un nouveau c’est une chance pour en apprendre davantage. La Chine est remplie de caractères, et il y en a beaucoup que vous ne connaîtrez pas. Utilisez Pleco dès que vous en avez l’occasion, et si vous n’avez pas encore téléchargé l’application faites-le tout de suite ! Vous ne le regretterez pas.

9. Étudiez lors de vos trajets

Peu importe que vous soyez coincé dans les embouteillages, en train d’attendre quelqu’un ou que vous soyez dans le train, prenez vos devoirs ainsi qu’une liste de vocabulaire et commencez les révisions. Sortez votre smartphone et utilisez une application telle que Memrise ou Hello Chinese. Révisez vos listes de vocabulaire sur Pleco, utilisez les flashcards. Pour faire court, profitez de ce temps d’attente pour réviser votre chinois et gagner du temps pour faire des activités plus amusantes le reste de la journée

10. N‘abandonnez pas.

Vraiment jamais ! Apprendre le chinois peut être une sorte de test de personnalité. Quand vous vous trompez, sentez que vous ne progressez pas ou que personne ne comprend ce que vous dites, c’est ça le vrai test. Est-ce que vous abandonnez ou pas ? Gardez en tête que les frustrations et le sentiment « je n’arriverai jamais à apprendre ça » font partie de l’apprentissage du chinois. La plupart des gens qui parlent chinois couramment aujourd’hui auront plein d’histoires à vous raconter sur comment ils pensaient qu’ils ne pourraient jamais apprendre telle ou telle chose. Ils l’ont fait, et vous aussi vous le pouvez.

Sur ces belles paroles, venez découvrir les différents programmes d’études proposés par LTL, de cours en groupe à Pékin aux stages en entreprise à Shanghai, en passant par une immersion totale à Chengde, tous promettent de belles aventures en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *